• Julien de Mille et une nuances photographie

Investir dans son premier reflex


Après plusieurs demandes, voici un post pour vous aider à comprendre l'intérêt de passer au reflex numérique ;)

L'objectif de cet article n'est pas de vous proposer un cours magistral sur la photographie, qui serait bien trop long, mais de vous montrer le plus simplement possible les réglages et fonctionnalités de base qu'un reflex pourrait vous offrir.

Vous aimez la photo? Vous avez toujours pratiqué la photo jusqu'à maintenant avec un compact ou un bridge et vous souhaitez franchir le cap du reflex pour approfondir votre pratique? Cet article est fait pour vous.

Un reflex?

Un reflex est un appareil photo composé d'un boitier sur lequel vous pouvez ajouter des objectifs (zooms ou focales fixes). L’intérêt d'un reflex est que vous allez progressivement pouvoir quitter le mode tout automatique (petit rectangle vert) et améliorer votre créativité avec vos propres réglages.

Pourquoi passer au reflex?

Jouer avec la profondeur de champ

Un reflex permet de jouer avec la profondeur de champ que l'on souhaite donner à son image. Cela permet entre autre, de pouvoir isoler son sujet de l' arrière plan afin de le mettre en valeur en créant derrière lui de superbes flous d'arrières plans, comme sur la photo ci-dessus, issue d'un shooting des préparatifs d'un mariage.

En portrait, une image réalisée avec un sujet isolé est beaucoup plus flatteuse. Pour créer un flou d'arrière plan prononcé, il est nécessaire de shooter avec une grande ouverture de diaphragme. Sans entrer dans les détails techniques, le diaphragme d'un boitier est un élément qui s'ouvre et se referme lorsque vous déclenchez afin de capturer l'image. Plus son ouverture est grande plus la profondeur de champ est réduite. Et c'est précisément ce qui nous intéresse lorsque l'on souhaite isoler un élément de l'image par rapport au reste. L'ouverture se mesure en f/valeur. Paradoxalement, plus le chiffre qui suit le "f" est petit, plus l'ouverture du diaphragme est grande. Exemple f/4 est une valeur d'ouverture plus grande que f/11. Paradoxal? oui c'est vrai, mais vous vous y ferez vite avec de la pratique :)

En d'autres termes, si vous souhaitez isoler au maximum votre sujet du reste de l'image, il est nécessaire d'utiliser une valeur f/ la plus petite possible. Au contraire, si vous souhaitez réaliser une image avec une grande profondeur de champ (par exemple un paysage où tout est net), il est nécessaire de fermer davantage le diaphragme, donc de remonter la valeur des "f/". Le flou d'arrière plan d'une photo s'appelle le 'bokeh".

Pour commencer à jouer avec cette fonction de votre boitier, je vous conseille d'utiliser le mode "priorité ouverture", généralement symbolisé par "Av" ou "A" sur la molette de votre boitier. Avec ce mode, vous gérez la profondeur de champ et l'ordinateur de votre reflex, s'occupera de gérer les autres paramètres (notamment les Iso et le temps de pose)

De haut en bas , exemple d'un cliché réalisé à f/1.8 à f/6.3 et à f/11.On se rend compte que plus l'ouverture est grande (petite valeur de "f") plus le sujet est isolé du reste de l'image.

Jouer avec le temps de pose

Comme nous venons de le voir, vous pouvez gérer l'ouverture de votre diaphragme (petite ou grande ouverture) en fonction du résultat souhaité. Cependant, vous pouvez piloter un autre paramètre: le temps de pose, appelé aussi vitesse d'obturation.

La gestion de cette fonction va vous permettre de figer une action ou bien au contraire de laisser un élément de l'image flou pour suggérer un mouvement au sein de votre image.

Le temps de pose se mesure en 1/(valeur)ème de seconde. Les temps de poses les plus longs peuvent dépasser la seconde, voire même aller jusqu'à plus de 30 secondes!

Pour utiliser cette fonction, vous pouvez sélectionner le mode "priorité vitesse" symbolisé généralement par l’abréviation "Tv" ou "S" sur la molette de votre boitier. Avec ce mode enclenché, vous gérez donc la vitesse alors que votre boitier s'occupera pour vous de gérer, l'ouverture et les Iso.

Si vous shootez des scènes en mouvement , il est conseillé d'utiliser une vitesse minimum d'1/200ème de seconde. A partir de cette vitesse, vous pouvez considérer que votre sujet sera net, à condition que vous ne bougiez pas. Bien entendu, le réglage de la vitesse de votre reflex doit être adaptée à la vitesse de votre sujet et à votre propre mouvement. Par exemple, 1/200ème de seconde en mode Tv, conviendra pour figer l'image d'une personne en train de faire un discours. Cependant, si vous souhaitez figer une voiture en train de rouler, une vitesse plus élevée sera nécessaire (minimum 1/1000ème de secondes, voire plus). Si vous souhaitez shooter et figer un objet immobile alors que vous êtes vous même en mouvement (sur un bateau par exemple), votre vitesse devra également être adaptée en conséquence.

La gestion du temps de pose permet par ailleurs de laisser apparaître un élément en mouvement dans une image. Par exemple, si vous souhaitez donner un aspect vivant à l'image d'une cascade en train de couler, vous pouvez utiliser un temps de pose assez long (1 seconde par exemple). Cela signifie que votre diaphragme sera ouvert pendant une seconde. Attention toutefois à ne pas oublier d'utiliser un trépied afin de rendre totalement immobile votre reflex. Sans cela, l'ensemble des micros mouvements de vos mains seront enregistrés par votre capteur et votre image sera entièrement floue.

De haut en bas, exemple d'une photo réalisé en mode Tv à 1/80ème de seconde puis à 1/400ème de seconde. Avec une vitesse plus rapide, il est ici possible de figer la pale du ventilateur.

Il existe bien d'autres fonctions et d'autres possibilités sur un reflex. Mais ces deux fonctions (gestion de l'ouverture (Av ou A) et temps de pose (Tv ou S) constituent les deux principaux paramètres avec lesquels vous allez rapidement pouvoir jouer après l'achat de votre premier reflex. Le mode manuel (M) de votre boitier vous permettra lorsque vous serez plus aguerri(e), de jouer, entre autres, avec ces deux paramètres simultanément, sans l'intervention de l'ordinateur de votre reflex.

Quel matériel choisir pour un premier reflex?

Ceci est la grande question à laquelle vous entendrez des réponses toujours différentes. Cela revient à demander quelle voiture dois-je acheter pour commencer à conduire?

Il n'y a pas de réponse type. A niveau de prix équivalent, la qualité des boîtiers sera assez similaire. Le choix pourra se faire en partie sur l'ergonomie du boitier (lequel vous préférez avoir en main) et sur le contenu du pack que vous achetez. Si vous cherchez un appareil robuste qui supportera les averses ou la poussière, privilégiez les modèles "tropicalisés". Un boitier "tropicalisé" est un reflex dont les joints sont renforcés afin de mieux supporter les petites pluies et la poussière. Cela ne veut pas dire pour autant qu'il soit étanche! Avec un budget de 600€, vous pourrez trouver des pack de reflex amateur comprenant un ou deux objectifs. Certains boitiers possèdent par ailleurs des écrans orientables de haut en bas, pratiques pour photographier au dessus d'une foule ou à ras du sol.

Et pour les objectifs?

En photographie, chaque objectif a une utilité bien précise. Sans entrer dans des détails techniques, il existe deux types d'objectifs: les focales fixes et les zooms. Avec un focale fixe, vous ne pourrez pas "zoomer". En d'autres termes vous ne pourrez ni avancer ni reculer dans votre image sans vous déplacer vous même. L'avantage d'une focale fixe réside dans sa capacité à "ouvrir" (valeur f/) davantage qu'un zoom. Autrement dit, une focale fixe permet d'obtenir une ouverture de diaphragme plus grande. Par exemple, avec certains modèles vous pourrez descendre jusqu'à f/1.4, là où l'ouverture maximale d'un zoom pourra se situer autour de f/4 (même si certains zooms à plus de 2000€ peuvent descendre à f/2.8).

Pour débuter avec un reflex, je vous conseille de privilégier les zooms car ils sont plus polyvalents, même si l'utilisation d'une focale fixe est très formatrice pour la composition de l'image.

Un zoom comprend ce que l'on appelle un "plage focale" . Par exemple un 18/55 (objectif le plus vendu avec les reflex amateurs) couvre une plage focale allant de 18 mm à 55 mm. Ce type d'objectif est souvent vendu avec le pack de base d'un reflex grand public. Il permet de prendre un peu de recul par rapport à ce que vous voyez mais aussi de zoomer très légèrement. Polyvalent, il convient pour les clichés "souvenirs" qui ne nécessitent pas de zoomer de façon importante. Pour pouvoir zoomer afin de capturer des scènes plus lointaines, il sera nécessaire d'avoir en complément un 55/200 par exemple.

La résolution du boitier est elle un critère décisif?

Oui et non. Oui, si vous comptez retoucher vos photos en post traitement et y apporter des recadrages poussés et/ou réaliser des impressions de très grande taille (poster, toiles...) Si ce n'est pas le cas, ce critère n'est pas le plus important.

La capacité à monter très haut en iso est elle importante?

Les Iso représentent une unité de mesure qui correspond à la sensibilité de votre capteur à la lumière. Autrefois, il fallait acheter des pellicules avec des valeurs plus ou moins élevées en fonctions du types de photos à réaliser. Par exemple, pour réaliser des photos en extérieur en journée, une valeur Iso très basse était recommandée, alors que pour des clichés dans des conditions de basse lumière, des valeurs plus élevées étaient nécessaires. Aujourd'hui, sur les boîtiers numériques il est possible de gérer directement les Iso ou de laisser l'ordinateur du boitier optimiser le réglage à votre place.

Certains boitiers peuvent aujourd'hui monter jusqu'à des valeurs très hautes (ex 51200 iso). Je conseille toutefois de rester sur une plage allant de 100 à 3200 iso max. En effet, plus vous montez en iso pour compenser un manque de lumière, plus la qualité de votre image sera dégradée car cela générera ce que l'on appelle du "bruit" numérique (petits grains qui se forment sur l'image). Cependant, si vous souhaitez absolument obtenir une image en très basse lumière, quitte à détériorer la qualité, vous pouvez monter au delà de 3200. Certains paparazzis n'hésitent pas à monter à des valeurs folles, au delà de 50 000 iso pour obtenir des clichés la nuit: leur but n'est cependant pas toujours de faire de la photographie artistique, mais d'obtenir l'image au prix d'une qualité dégradée.

Au lieu de chercher à avoir un reflex qui peut monter très haut dans les iso, il est préférable de s'intéresser à l'aptitude du boitier à monter correctement en iso. Tous les reflex amateurs n'auront pas la même rendu à 1600 iso par exemple. (présence plus ou moins prononcés du "bruit numérique")

La photographie est un monde de compromis. Lorsque vous shootez avec une lumière suffisante, ces compromis sont assez réduits. Cependant cela se complique nettement lorsque la lumière vient à manquer. Pour compenser un manque de lumière, plusieurs solutions sont possibles: ouvrir son diaphragme au maximum pour laisser le plus de lumière possible entrer dans le boitier, monter dans les Iso (avec modération), réduire le temps de pose (vitesse) ou vous aider d'un flash de type cobra. Ces options doivent alors être ajustées finement afin de conserver la meilleure netteté et la meilleure exposition possible. Pour savoir quel paramètre ajuster, demandez vous quel est le but de votre image: par exemple, si vous devez impérativement conserver une vitesse assez rapide pour photographier votre sujet (qui bouge) avec suffisamment de netteté, privilégiez une petite montée en iso, une grande ouverture où l'aide d'un flash, afin de conserver une vitesse correcte. Si par contre votre sujet et vous êtes totalement immobiles, vous pouvez envisager de baisser légèrement votre vitesse tout en gardant une grande ouverture afin de limiter la montée en Iso. Notez qu'en dessous d'1/50 ème de seconde, le risque de flou de bougé (photo floue due à vos propres mouvements) est plus important. Afin de pouvoir photographier à des vitesse lentes pour compenser un manque de lumière, le trépied est un élément indispensable. Cependant, à des vitesses lentes (comme 1 seconde par exemple), tout les éléments en mouvement sur votre image seront flous. Cela peut être voulu afin de créer un effet sur votre photographie.

Je pourrai continuer à vous parler photo encore longtemps mais cet article serait beaucoup trop long. En conclusion, passer au reflex vous permettra d'explorer des pistes créatives jusque ici inconnues avec un appareil de type compact. Profondeur de champ et vitesse sont les deux paramètres qui vont vous permettre de commencer à libérer votre créativité. Dernier petit conseil, une fois votre premier reflex acquis, shootez au maximum afin de progresser. Faites des essais, osez, recommencez et faites vous plaisir! ;)

#Photographie #Achetersonpremierreflex

Photographie de mariage, séances photo, famille, couple, EVJF à Lille, Arras, Le Touquet,

Bethune, Valenciennes, Lens, Nord Pas de calais, Somme, Oise, Aisne, 59, 62, 80, 60, 02

 

Siren: 815 256 029 Entreprise enregistrée au répertoire des métiers de Lille (59)

Photographe mariage Lille, Arras, Le Touquet, Nord, Pas de Calais, Hauts de France, 59, 62

photographe mariage Lille Nord
photographe de mariage nord
photographe de mariage à Lille